Top 10 des mèmes les plus explicites !

Ô malheur ! Nous sommes de nouveau confinés (enfin allez taffer tout de même) chez nous, que cela soit chez nos parents ou dans nos petits studios parisiens. Si certains d’entre nous ont eu la chance et l’audace de se confiner avec leur partenaire, nombreux sont ceux qui demeureront seuls avec leur libido. Mais votre merveilleux journal (oui aucune objectivité) qu’est le Louvr’Boîte, vous offre une petite sélection de 10 mèmes… explicites ! 

 

1- Débutons avec le rêve de tout les étudiants de l’EDL et de la France entière, satané corona :

 

2- Un mood de lundi matin : 

 

3- Notre cher et bon François nous cacherait bien des choses :

 

4- Nos journalistes maîtres mèmiers ont du talent, la chose est indéniable :

 

5- Bon pour le coup cela me semble être une entreprise compliquée au vu des mesures de notre président préféré :

 

6- Ce fourbe, je ne l’ai jamais aimé ce gosse ailé de toute manière :

 

7- Attention ça pourrait être dangereux :

 

8- AH ! 

 

9- Les nudes, seule réconforts que nous puissions avoir en ces tristes jours :

 

10- Tout est une question de mots et de termes employés :

 

 

 

Le Louvr’Boîte tient à remercier ses fidèles sources de rire qu’on reconnaît même derrière leurs masques grand public :

  • Neurchi de Shrek
  • @Yugnat999 – Boys don_t meme, but men do

🎵Top 9 des meilleures musiques de Francky Vincent🎵

 

Francky. Ah, cher Francky. Dieu de la musique, qui anime nos soirées sous les cocotiers avec sa voix si suave et agréable…

Enfin, ça, c’était avant. Avant, lorsqu’on pouvait encore improviser une petite fiesta avec les ami.e.s. Avant que l’hiver arrive (oui, nous sommes en automne, mais chute brutale des températures = retour du plaid et de la raclette = hiver, ok ?). Avant, quand on pouvait encore s’improviser des petits concerts privés de Francky Vincent…

Oh, mais qu’est-ce que nous racontons, c’est encore possible ça ! Enfin, ce n’est pas interdit, sauf si vous avez signé une charte de bon voisinage un peu douteuse, ou que vous avez mal réglé votre âge de votre compte Youtube, parce qu’avec Francky, on ne rigole pas avec la limite d’âge !

Bref, laissons notre ami des Caraïbes réchauffer l’atmosphère (dans tous les sens du terme) avec ses douces paroles (idem)…

 

9- À la folie :

 

 

Comme il le dit si bien « Allons-y, On y va »! À l’heure où le body positivism est de plus en plus accepté et répandu, Francky apparaît comme une figure avant-gardiste. Vous ne me croyez pas? Écoutez attentivement la chanson car au-delà de faire son éloge personnel (Francky Vincent je t’aime à la folie, tmtc), Francky nous dit que le sexe nous fait oublier tous nos complexes! Alors on dit merci qui? 

 

8- Tu pues du cul :

 

 

Ma maman m’a toujours dit que péter un coup, ça fait du bien. Mais parfois, ça tourne mal (déso maman). Passer cette musique constitue un moyen très explicite pour dire à votre voisin dans le métro que ses flatulences ne siéent guère à vos narines, ou bien faire passer un merveilleux message d’amour à votre moitié, à savoir : “Prout, ça pue”.

 

7- Sacré cochon :

 

Une autobiographie en tout modestie, mais n’est-ce pas le cas de toutes les œuvres del fabuloso Francky ? (Mon niveau d’espagnol ne lui arrive pas à la cheville). Maintenant, quand ma grand-mère me traitera de petit cochon à table à Noël, quand je mangerai de la dinde (fourrée 😉 ) aux marrons, je penserai à toi…

 

6- Alice, ça glisse :

 

La rédaction s’excuse d’avance du traumatisme causé auprès de toutes les Alice, Francky avait besoin d’une rime. Mais, il a su mettre en valeur ce prénom à coup de références littéraires (oui, on parle bien du pays des merveilles), tout en mettant en valeur le patrimoine régional #Nosrégionsontdutalent. Avec son savon de Marseille, Francky faisait du Made in France avant l’heure (avant-gardiste on a dit).

 

5- Le Restaurant :

 

Tout grand homme cache en lui une part d’ombre, et c’est le cas de Francky. En l’an de Grâce 2003, notre cher ami a ouvert un restaurant à Thiais, dans le Val-de-Marne. Et bah, le moins qu’on puisse dire, c’est que l’ambiance était loin d’être la même que sous les tropiques. Francky est donc parti sans laisser de trace (avec la caisse bien sûr), jusqu’au jour où il a décidé de faire éclater la vérité. Mais pourquoi en venir aux mains quand on peut tout balancer en musique ? C’est bien Francky, tu as raison, il faut toujours dire les choses explicitement, et t’es le king pour ça. Cyprien vs Cortex tremble encore face à ton clash prodigieux….

 

4- Vas-y Francky, c’est bon (Nouvelle génération) : 

 

Qui a dit que Francky, c’était pour les darons ? Ne sous-estimez jamais le maître : il se renouvelle continuellement ! Ecoutez donc ce grand classique remixé avec les outils de notre génération Z ! Vas-y Francky, envoie la sauce !

 

3- T’es chiant(e) :

 

Bien qu’elle soit en elle-même un chef-d’oeuvre musical, cette chanson n’est que trop bien mise en valeur par ce clip minutieusement ficelé. Des moyens hollywoodiens, un jeu d’acteur à couper le souffle et surtout une chorégraphie sans égale ont fait de ce duo un incontournable de la discographie de Francky et même de la chanson française.

 

2-  Les fruits de la passion : 

 

Francky, c’est un homme qui n’a pas peur de choquer. C’est pourquoi il ose même à la fin de cette chanson entonner un air de yodle (oui oui, Francky est un homme qui regorge de talent). Dans ce classique, Francky évoque avant même le très célèbre WAP de Cardi B le plaisir féminin tout en métaphores. 

 

1- Tu veux mon Zizi : 

 

Que dire, que dire…
Cet emploi de toutes les capacités, pour nous faire voyager de la bicoque à la casbah…
Ces fruits et ces étoiles de mer à lunettes qui sautillent dans tous les sens…
Ces petits crabes qui agitent leurs pinces prêts à te… pincer…
Cette gentillesse de nous prévenir tout en te trémoussant “Viens ce soir dans mon duplexe, il y aura sans doute du sexe” (Quel gentleman, le consentement, c’est vital !)
Non, j’ai pas les mots pour décrire un tel chef d’oeuvre. Francky, t’as carrément transcendé l’art de la musique avec ton flow venant tout droit de sous les cocotiers. Même Julien Lepers t’égale pas avec ses douches de “oui oui oui oui’”.
Clairement : c’eeeeeeest çaaaaaaaa !

Le courrier du cœur – Éros explicite

Illustration : Sofia Pauliac

Pour ce numéro Explicite, le courrier du cœur reprend du service et pas tout seul! En effet, c’est accompagnés de nos fidèles Cupidons, Crush edl, que nous avons décidé de vous aider encore une fois à trouver l’amour!

Certains ont soumis leurs déclarations et leurs poèmes à Crush edl, alors lisez-les bien, peut-être que vous trouverez l’amour !

 

 

💕Pas besoin d’être enflammée, toute déclaration est bonne à prendre! On l’applaudit pour avoir réussi à remarquer un 1A à la BU malgré le peu de temps durant lequel on a eu le droit d’y aller. Mais peut-être sauras-tu le retrouver entre deux classes virtuelles? En tout cas, si tu te reconnais dans cette description fonce dans les dm de @crushedl.

 

 

💕 Quoi? Un peu d’amour propre ça fait toujours du bien! Qui que tu sois (on sait très bien qui tu es no worries), on t’aime très fort et tu sais déjà que nos pages et réunions te seront toujours ouvertes. (Ndlr : insister sur le mot réunions, on travaille ici).

 

 

💕Personne ne va te contredire. Par contre si vous ne savez pas qui est Harry Styles, il va falloir vous inquiéter parce que vous avez un sérieux souci !

 

 

💕Axelle, franchement tu rates quelque chose là! Les dm de Crush edl restent ouverts pour que tu embarques dans un joli voyage poétique. On reçoit pas un poème qui nous est dédié  tous les jours, moi par exemple ça m’est jamais arrivé.

 

 

💕 On est jamais mieux servi que par soi-même : alors pour achever ce courrier du cœur, un petit poème d’un membre de la rédaction afin de finir en beauté.

De l’art de conter l’amour…

« L’amour et ses élans pudiques

Ont, dans leurs songes réticents,

Les noblesses de la musique. »

Anna de Noailles, Poème de l’Amour (1924)

 

            Que serait le Louvr’Boîte, le fameux, incroyable et unique journal des étudiants de l’École du Louvre sans les sulfureux penchants de sa rédaction ? Avouons-le, clamons-le haut et fort, cet amour pour la sensualité, pour les caresses et autres sublimes délicatesses !

            Tout débute par un regard, une œillade. Cette attirance entre deux corps, qu’elle se développe instantanément, ou au fil des mots, des échanges ou autres signes, finit toujours par prévaloir pour son évidence péremptoire. 

            Les sentiments, les gestes constituent, certes, la part la plus essentielle d’une histoire ; certaines personnes iront même jusqu’à déclarer cet attachement suffisant, ce qui est tout à leur honneur. Mais pour nous, qui sommes férus des plaisirs que nous accordent la chair, qu’en est-il de la concrétisation sublime de ces penchants, de ces attirances, voire de cet amour profond ? Comment raconter ces moments d’intimité, qu’ils soient suaves et langoureux, ou intenses et sémillants ?

        

Je vous propose donc un voyage à travers les méandres de l’Empire des sens et les vagabondages des arts oratoires. À défaut d’une histoire, laissez-moi vous raconter ces légendes plus que réelles, ces hasards d’un soir comme ces aventures d’une vie. Partons de la racine, pour remonter tout le long de la tige jusqu’à cet endroit où tout s’épanouit. Là-bas, nous apprendrons à cueillir l’essence de nos amours pour mieux les relater, et faire vibrer les flammes voluptueuses de votre assistance.

  Hâte, diligence, vélocité ne sont que des leurres : si l’acte est rapide, la lenteur et les circonlocutions inhérentes sont pourtant clés. Le temps mécanique n’a pas d’importance, car seul compte le temps des sensations, des émotions. Paradoxale idée d’affirmer que si patience n’est que vertu, impatience demeure dans le même temps essentielle ! Et pourtant, c’est ainsi que croissent nos envies, nos besoins qui, naturels au départ, s’empressent de devenir nécessaires. Hercule doit emprunter les deux chemins pour parvenir à la félicité, en dépit de ce que les sages et les tableaux tendent à nous raconter… Sapristi !

            Alors, avant de vous lancer dans la narration, n’oubliez pas ces détails qui rendent cette entreprise naturelle et vivante. Les mots, les paroles que vous emploierez sont essentiels dans votre entreprise. Rappelez-vous, que la langue est riche et permet moult prouesses, dans tous les sens du terme, bien entendu.

            Croisez ainsi nonchalance et sensualité dans vos métaphores, mais n’oubliez pas non plus que des termes plus crus ont aussi leur charme : ce sont eux qui évoquent en nous les émois les plus ineffables de par l’évidence de leursignification. Après tout, y a-t-il vraiment un mot plus beau que cul ? N’entendez-vous pas en le prononçant, cette sonorité claquant dans votre palais, tandis que votre langue, paralysée par le plaisir, se dissimule derrière vos lèvres s’arrondissant pour former ce doux son prometteur. Les images surgissent dans votre esprit, qu’elles proviennent d’expériences passées, ou d’autres regards perdus sur les muscles fessiers de naïades ou d’Adonis de toute sorte au cours d’une séance de Travaux Dirigés qui se serait éternisée. Hululées, soufflées, chuchotées, hurlées, tant de possibilités existent pour une seule syllabe résonnant aussi lascivement pour notre esprit comme l’ensemble de notre corps.

            Car oui : l’essence de la scène réside dans les sensations charnelles. Tous les sens sont mobilisés dans un mélange remarquable à chaque étape de ce parcours, jusqu’à son paroxysme. N’oubliez pas d’évoquer l’ouïe (soupirs et gloussements), la vue (corps coruscants et obscurité derrière vos paupières closes), le toucher (chaleur et consistance) mais aussi l’odeur (sueur et parfum) et le goût (sel ou même poivre, pour les plus curieux). Retenez également que parfait troubadour n’ira pas retranscrire avec une précision des plus parfaites ces perceptions propres à chacun, mais saura les suggérer par la figure de style comme la métaphore : 

 

« Afin d’accélérer l’éclosion des fraisiers, le jardinier guilleret déplaça sa main sur ce spécimen remarquable, au cœur de la mystique forêt qui s’étendait à perte de vue à travers ce paysage vallonné. »

 

          Pour perfectionner vos connaissances du champ lexical des végétaux, n’hésitez pas à aller consulter notre ancien numéro « Végétal » : pistils, étamines ou corolles sont des mots bien utiles pour un.e débutant.e en la matière…

 

Ou bien l’allitération :

 

« Batifolant de bonheur, Babette bifurqua bien jusqu’à la belle et bonne bavette. »

 

          Merci à toi, chère Babette qui lit ceci, d’avoir accepté l’emprunt de ta personne pour les besoins de l’exercice… Et puis : quel appétit !

Ou encore, l’hyperbole… Éblouissement saisissant, félicité pharamineuse, n’hésitez plus dans vos choix pour le clou du banquet : les descriptions du plaisir viennent aussi instinctivement que la recherche du passe-temps dont vous brossez le portrait !

 

« Recueillez donc le délicieux nectar de notre symposium dans ce fantasmagorique calice ! »  

 

          La légende ne nous dit toutefois pas si cet objet de grande valeur est aujourd’hui exposé dans nos musées fétiches… Ne sentez-vous pas votre âme s’animer, ô futur.e.s conservateur.trice.s, en apprenant l’existence de ce sujet de recherche utile et fondamental pour notre bien-être social ? Le monde est entre vos mains, alors, saisissez-vous de ce Saint Graal et partez à la conquête des réserves et autres archives callipyges, callimastes et ithyphalliques…

          Vous qui avez débuté cet article par curiosité, par intérêt sérieux, ou simplement par hasard, sachez que l’art de l’oral s’apprend avec le temps : c’est en forgeant que l’on devient forgeron, tout comme l’appétit vient en mangeant. Les balles sont dans votre camp, chantres de l’entrecuisse et ténors de l’érotisme, munissez-vous de vos voies et voix les plus charmantes, de vos plumes les mieux taillées pour nous conter la merveilleuse histoire de la vie, ce cycle éternel dans lequel nous tombons éternellement… 

Parlez-moi donc de cul !

 

 

Signé : La meuf à l’éventail.

Des Coeurs et des Ailes : l’interview exclusive de CRUSH.EDL

bannière

Avez-vous entendu parler de «Crush.edl» ? De près ou de loin, c’est certain. Et en ces temps confinés, impossible d’y échapper.

Crushs ? Poèmes ? Gossips ? Voilà qui nous intéresse ! La rédaction a bien évidemment elle aussi succombé au phénomène, et a voulu en savoir plus sur ce compte Instagram si spécial. En espérant vous le faire découvrir au mieux…

 

Louvr’Boîte : Tout d’abord, comment définiriez-vous ce compte, en quelques mots ?

Crush.edl : Un espace à la fois drôle et rassurant ou l’on peut se lâcher et recevoir des conseils et une oreille attentive.

LB : Combien êtes-vous ? 

Crush :  À votre avis, combien y-a-t- il d’anges au paradis ?

tenor

LB : Qu’est-ce qui vous a poussé.e.(s) à créer ce compte ? Le confinement a-t-il été l’ultime déclencheur ?

Crush : Alors on s’est rendu compte que cette école géniale, qu’on adore, était pleine de sagesse mais vide d’amour. Les flèches étaient dans nos carquois … et nous voilà lancés ! C’était bien avant le confinement, mais quand il a commencé on s’est dit qu’on aimait tellement partager de la joie et de l’amour qu’il fallait qu’on propose de nouvelles choses.

LB : Ça fait quoi d’être le/la/les gossip girl/cupidon(s) de l’EDL ?

Crush : Au début on voulait pas être gossips, mais  inévitablement on voit des bribes d’histoires, et ça fait qu’on vous aime de plus en plus et qu’on a de plus en plus envie de vous aider !  On vous cache pas que des fois on s’amuse beaucoup mais on se moque jamais promis, bienveillance et amour sont les mots d’ordre.

LB : Est-ce que vous vous attendiez à avoir autant de réactions/déclarations de la part des élèves ? Parce que jusqu’alors, trouver l’amour à l’EDL semblait être une mission impossible…

Crush : ABSOLUMENT PAS !! Au début on a été débordés et puis maintenant on s’en occupe beaucoup et on adore, on écoute les gens et on essaye de les conseiller comme on peut. On pensait que seules quelques personnes joueraient le jeu et c’est une super surprise, parce-qu’au final on reçoit une vingtaine de messages par jour, que ce soient des conseils ou simplement des messages à poster. Et ce qui est super cool, c’est de pouvoir collaborer avec tous les clubs pour proposer du nouveau contenu divertissant (gros bisous au club chorale qu’on adore, mais aussi au club jeu, le ciné club, et aussi vous le journal !) 

tenor (1)

LB : Combien recevez-vous de déclarations par jour/semaine ?

Crush : Par jour entre 5 et 10 déclarations, mais on reçoit aussi des DM avec des questions, des suggestions (comme le concours de poésie), c’est super sympa on adore !!

 

LB : Qu’est-ce qui fait le succès de votre compte ?

Crush : Aucune idée ! Peut-être parce qu’on est adorables et merveilleux ? 

LB : Avez-vous eu des retours des personnes qui vous ont envoyé des poèmes ? (en gros : est-ce que des gens ont réussi à se pécho virtuellement ? ON VEUT SAVOIR)

Crush : Ça fait déjà trois fois que quelqu’un nous dit qu’il est en contact avec son admirateur/son crush ! Et là, on est sur une affaire… à suivre par nos cupidés !!

LB : Est-ce que votre rôle consiste seulement à publier les déclarations reçues, en espérant qu’elles soient lues par les personne concernées de passage sur votre compte, ou bien vous arrive-t-il de tenter de contacter directement ces personnes ?

Crush : Alors pour les contacts on veut toujours garder totalement anonyme l’envoyeur jusqu’à ce qu’il décide lui même de se dévoiler. Cependant, il nous arrive de discuter avec le destinataire quand on a des infos à faire circuler ! N’hésitez pas à faire passer des messages ou à nous dire si vous voulez qu’on donne des indices sur vous !! 

LB : Autrement dit : plutôt spotted ou entremetteur.euse(s) ?

tenor (2)

Crush : Donc oui on est plutôt des entremetteurs, en tout cas on essaye au max.

LB : Quelles sont vos chansons d’amour préférées ?

Crush : Soon We’ll be Found de Sia, Close the Door de Teddy Pendergrass, et bien sûr Bella de Maître Gims.

LB : Pour une déclaration enflammée : plutôt prose ou poésie ?

Crush : On aime la puissance que peut apporter la prose, et l’élégance de la poésie.  Mais ce qui compte vraiment c’est de parler avec son coeur. Le fond compte, la forme moins ! 

LB : Le premier date idéal selon vous?

Crush : À votre avis ? Au Louvre évidemment !

tenor (4)

LB : Quel.le est votre dieu ou déesse de l’amour préféré.e : Aphrodite, Vénus, Inanna, Rama, Freya, vous-même, … ?

Crush : On aime la féminité assumée d’Aphrodite, mais notre plus grande déesse (comme beaucoup à l’école) c’est Ariane Thomas.

LB : Y a-t-il déjà eu des déclarations refusées (trop crues, trop compromettantes, etc.) ? (ON VEUT DU BUZZ)

Crush : On est parti du principe de n’en refuser aucune mais s’il en arrivait qui sont insultantes pour qui que ce soit on en parlerait avec l’envoyeur. Ça n’est jamais arrivé ! On ne met aucune censure au niveau des sentiments des gens, comme on vous l’a dit, on adore l’authenticité…

LB : Avez-vous déjà reçu une déclaration vous étant adressée via ce spotted ?

Crush : Si vous vous demandez si l’un de nous a déjà été visé, c’est un secret ❤ Par contre, on reçoit tout le temps des messages d’amour à destination du compte en lui-même et ça nous fait des petits frissons d’amour dans les orteils.

Un petit mot pour la fin : n’ayez pas peur de vos sentiments et n’ayez pas honte de vous dévoiler, personne ne vous juge, se déclarer c’est juste la plus belle chose qui existe (d’après nous, bien sûr) !

tenor (3)

Encore un grand merci à crush.edl, qui s’est merveilleusement prêté au jeu ! 

On ne peut que vous encourager à aller découvrir leur compte Instagram @crush.edl, pour satisfaire toutes vos envies les plus folles, prendre une bonne dose de love, et pourquoi pas trouver l’âme soeur, qui sait ? 

Toute la rédac’ en profite pour vous embrasser, virtuellement mais passionnément.

Longue vie à l’amour.

Top 30 des chroniques mèmesques de l’EDL en confinement

Plus que deux semaines ! On tient, on tient ! En attendant ce jour glorieux, Le Louvr’Boîte continue de penser à vous et vous concocte encore des articles spéciaux pour son Hors-Série en ligne Confinement ! Rire de la situation passée et future est la meilleure des stratégies pour éviter de céder à la panique ! C’est parti pour le Top 30 des mèmes de l’EDL confinée !

1. Tous en boîtes ! Et pas de jaloux s’il vous plaît, il va falloir tenir le siège !

Neurchi de Shrek

2. Nos proches aussi c’est un peu la galère mais bon… Compassion à distance !

Memes décentralisés_

3. Certains se lancent alors dans un voyage inattendu dans des contrées qu’ils n’avaient revu depuis Noël… Le calme, le vert, quel luxe. Mais ne ragez pas, il y a aussi des inconvénients.

Memes décentralisés_(2)

4. On commence alors une nouvelle vie, loin des examens… wait what ? Nan c’était une blague…

Kaamelott Memes

5. D’autres sont prêts à tout pour ne pas trop couper court à leur routine… Avouez il n’y a que les chapeaux ronds pour être aussi tordus !

Memes au beurre salé

6. On prie déjà un peu, beaucoup, passionnément, à la folie… Pas du tout ! (Mamie a encore frappé…)

Faut pas pousser mes memes dans les orties

7. Certains sont en famille… Le télétravail commence, et on regrette que certains métiers existent pour nous frustrer encore plus de ne pas pouvoir mettre le nez dehors. En plus, on nous pique nos exploits de vie étudiante ! Avouez c’est injuste.

Faut pas pousser mes memes dans les orties 5

8. Outre cet insolent beau temps, des choses extraordinaires se produisent aussi !!! 🙃😱

Neurchi de memes mythologiques

9. Revenus de nos émotions, quitte à rester chez soi, autant se reposer. En fait non. Merci m’man.

Neurchi de films d_animation(1)

10. Mais bon, faut dire qu’il y a vraiment du laissez-aller aussi et tout est permis… Normal que les parents n’en puissent plus.

Faut pas pousser mes memes dans les orties 6

11. On ne peut pas fainéanter, ni même s’étaler… Ce n’est pas juste. La paix de Nimègue n’est pas prête d’être signée dans tous les foyers sous tension. 😒

Neurchi de Hdf 2.0

12. On trouve également d’autres occupations. Surtout si la nature vous manque dans votre 15 m2.

Memes décentralisés_(1)

13. Et pendant qu’on se la coule douce, certains se battent, d’autrent partent en explo. Les reverrons-nous un jour, sains et saufs ? La question demeure…

Faut pas pousser mes memes dans les orties 4

14. Heureusement, le jour de Pâques est arrivé ! Et nous on part démarrer une autre quête… On va pouvoir sortir et enfin faire la chasse aux oe… Ah bah non. Ça non plus.😓 Alerte enlèvement de joie d’enfance enclenchée !

Faut pas pousser mes memes dans les orties 3

 

15. 13 avril 2020 – Macron a parlé, la France a écouté. Un espoir au 11 mai se dessine enfin ! Et le rêve continue encore !

Neurchi de films d_animation

16. Sauf que bon, on en a encore pour quatre semaines si tout va bien.

Création LB - Delatour

17. 14 avril 2020 – Notre BDE chéri nous annonce la claque du siècle… L’annulation du traditionnel Gala. Le LB propose une idée. Nouveau thème : « Au fil des masques » !

Création LB - PICARD

18. 15 avril 2020 – Bon… Heureusement le rêve est encore accessible en confinement ! (C’était l’instant mème ému de ce Top !). Coeur en chocolat inifuge sur toi N.-D. 💗 On pense à toi même à l’autre bout de la France, en zone blanche, entre les chèvres et les moutons.

BONUS - Faut pas pousser mes memes dans les orties

19. Et on attend des nouvelles ! Encore et toujours ! On essaie de rafraîchir nos boîtes mails tous les lundi soirs mille fois mais ça ne sert parfois à rien. Armez-vous de patience (et d’un bon wifi) !

Memes décentralisés

20. Ciel ! Un mail ! Ah oui d’accord. Est-ce que l’aurige de Delphes dans la rotonde a aussi eu droit à une bûchette de sucre ? l’EDL se pose la question !

Création LB - Bayeux style 2

21. On veut des réponses… Tous les cris, les S.O.S ! Partent dans le vide, ne laissent pas de traces…

Création LB - Géricault

22. 🎉Ah ça y est ! Examens dématérialisés !🎉 Mais oui, vous nous avez bien entendu ! Dématérialisés ! Allez on s’y remet ! Oui, TOI, on s’y remet ! Lâche ton bol !

Création LB - Chacmool

23. RIP le Bloc 4…. mais ne se serait-on point trompé d’ennemi par hasard ?

création LB - Doctor Who

24. On se reprend en main pour de bon et c’est parti pour les révisions simplifiées ! 💪

Neurchi de films d_animation(2)

25. Enfin si tant est que tu peux toujours décemment réviser…

Création LB - Louis XIV

26. Et si tant est que tu peux te débarrasser de tes pires cauchemars !

Création LB - Munch

27. STOP ! Keep calm ! *instant pub*, rappelle-toi que quel que soit ton enfer : parler de tes soucis, souligner tes problèmes, réclamer un câlin, soigner tes bobos : prie et écris à SAINT LUDO !

Création LB - Bayeux style 1

28. Bon on avoue quand même que certains problèmes sont encore insolvables… Les Master on pense à vous !

Création LB - El Dorado

29. Et n’oubliez pas de faire des pauses dans les révisions, lire les articles du LB, rire un bon coup, sortir pour s’aérer l’esprit ! Enfin faites gaffe quand même hein…

Création LB - Rembrandt

30. Et s’il vous plaît, juste, décrochez aussi de vos cours… Parfois ça ne vous réussit carrément pas ! #artdu20ème #mindblow #Bellmer=nightmare

Création LB - Bellmer

 

BONUS : Le LB vous repartage le SUPER BINGO BARBILLON en attendant votre traditionnel mail du lundi ! À jouer sans modération en rafraîchissant sa boîte mail et en relisant les anciens !

Bingo Mail EDL

Le Louvr’Boîte tient à remercier ses fidèles sources de rire qu’on reconnaît même derrière leurs masques grand public :

  • Raphaël V.
  • Neavi
  • Clémence P.
  • L. G.
  • Mèmes Décentralisés
  • Faut pas pousser mes memes dans les orties
  • Kaamelott memes
  • Memes au beurre salé
  • Neurchi de films d’animation
  • Neurchi de mèmes mythologiques
  • Neurchi de Hdf 2.0

CLASH DES SPÉS : une rivalité virtuelle bien réelle

91494455_243420103509768_9210850738308120576_n

Au sein de la rédaction aussi, le débat sévit. Ça fait très longtemps qu’ici aussi nous cherchons la réponse à l’éternelle question : quelle est la meilleure spécialité ?
Nous vous proposons donc d’apporter notre pierre à l’édifice en publiant ce Clash des Spés (première édition), ayant réellement eu lieu entre nous. Choisissez votre camp ! 

Petite légende de nos geeks cachés sous la couverture virtuelle (peut-être saurez-vous quand même les reconnaître !)

Anthropo swords Grandes Demeures swords PAM swords XIXe

Simple-Line-Dark-20

RedGlitter (perdue dans ce débat) : Attendez, laissez le temps au reste de l’équipe de se joindre à la conversation pour suivre ce clash. #teampopcorn is gathering. Keep goin’ !

Anthropo4everlovr : On réclame un vrai clash. Grandes Demeures VS Anthropo ?
Ça risque de partir en règlement de comptes violent.

DarkDemeuréedu27 : Ah oui, c’est vrai que vous existez, vous !
*aussi

Anthropo4everlovr : Ben voyons, c’est un peu prétentieux comme commentaire. Sachez qu’on touche nettement plus de personnes et de domaines que votre spé élitiste :p

DarkDemeuréedu27 : MicDropDu13, Memelord, CHAAAAAAAARGEZ, ON NOUS ATTAQUE !

Anthropo4everlovr : “Jeanne, AU SECOURS !”

XxMurderWeaponsxX : Alliance PAM/Anthropo !

Anthropo4everlovr : OUI, #lespetitespéssontlesmeilleures

Memelord :
82ad131f93e438c5_tumblr_nbec9o4tyc1qlvwnco1_500

DarkDemeuréedu27 : NON ! C’EST DÉGUEULASSE CETTE ALLIANCE ! ESPÈCE DE TALLEYRAND ! TRAÎTRE ! FÉLON ! MEUUUUURS

Anthropo4everlovr : #petitespésdeviendrontgrandes

XxMurderWeaponsxX : Warrior, Germaine8z, Anthropo4everlovr, RALLIEZ-VOUS A MON PANACHE BLANC !

RedGlitter: Attendez, si ça commence à parler de Talleyrand, vous allez vous faire une ennemie.

Anthropo4everlovr : Ouais, bah on vous rappelle qui fait la guerre sur le champ de bataille. Pas les riches bien au chaud devant leur inutile cheminée de 3 mètres de haut. En plus, c’est pas très écologique d’abattre des arbres pour se faire un feu de bois.

XxMurderWeaponsxX : Allez, rejoins-nous RedGlitter ! Ils parlent mal de Talleyrand en face !

RedGlitter: C’est uniquement parce qu’elles en parlent que je veux rejoindre le camp adverse.

Anthropo4everlovr : Viens, le XIXe c’est le vrai siècle du changement, t’en fais quoi de tous les peintres anarchistes et révolutionnaires de la fin de siècle. Et des changements de sujet.

RedGlitter: LE CHANGEMENT, C’EST MAINTENAAAAANT

Anthropo4everlovr : ENFIN ON S’INTÉRESSE À LA NATURE ET AUX VRAIES CHOSES DE LA VIE

DarkDemeuréedu27 : Nous, on est encore mieux ! On domine l’Europe par nos styles, nos arts, nos manufactures. Et déso, nos Grandes Demeures sont des remparts de choix, d’élégance et de domination face à vos petites phalanges de « Je tape gna gna que c’est drôle. Oh un canon, comment ça marche ? Ouuups, je viens de me faire exploser le crâne en visant mal. », ou encore les « hmmmm… les communautés c’est grave bien pour un patrimoine immatériel…wait…qui ne vous sert à rien sur les champs de bataille ?! »
Peasants.

RedGlitter: Germaine8z est enfin arrivée, elle va rétablir la vérité.

Anthropo4everlovr : La Prise de la Bastille avec des pioches et des râteaux, ça te dit quelque chose ?

DarkDemeuréedu27 : ALORS. En 1789 dans la Bastille il n’y avait que 7 prisonniers à libérer dedans… QUEL EXPLOIT MINABLE, j’applaudis ! TU SAIS COMBIEN DE VILLAGES ON A BRÛLÉ, NOUS ? mouhahaha

Anthropo4everlovr : Et combien de châteaux vous avez détruit au passage pendant vos guerres ou votre bon plaisir* #chateaudemadrid
Bravo, on sait bien s’autodétruire.

Germaine8z : Je ne rejoindrai que Anthropo4everlovr. Seuls les Anthropos savent la VRAIE VIE. Parce que déso, mais nous c’est la diversité culturelle, on domine le monde juste en existant.
Mais RedGlitter je t’aime aussi, je suis en train de baver sur des tableaux XIXe d’ailleurs.

Anthropo4everlovr : BIM. NOUS ON A L’UNESCO. 193 pays signataires pour la convention de 1972 et 178 pour 2003 (aka bae) <3

DarkDemeuréedu27 : BIM LA PAM, DANS VOTRE G*****, VOUS ÊTES TRAHIS !

Anthropo4everlovr :FAUX, L’ALLIANCE N’EST NULLEMENT REMISE EN QUESTION.

XxMurderWeaponsxX : Ne tapez pas sur la guerre, on est alliés. Un canon VS un château, perso je sais qui gagne…

Anthropo4everlovr : Parce qu’il n’y a pas de paix sans guerre (non, ce n’est pas du tout de la philosophie bien pensante).

DarkDemeuréedu27 : On en parle de vos guerres intestines de tribus ? des batailles fratricides de clans ? des rivalités de villages ? Vous avez pas besoin de nous pour vous détruire.

Germaine8z : Les civilisations anthropophages gagnent.

XxMurderWeaponsxX : Dans tous les cas, je note que la guerre est partout. 🙂

Anthropo4everlovr : C’est vrai, on sait très bien se débrouiller tout seuls sans voter tyrannie <3

Germaine8z : Nous, c’est pas la guerre, ce ne sont que des marquages culturels et rituels. :*

XxMurderWeaponsxX : Age de pierre, âge d’abondance p***** !

DarkDemeuréedu27 : XxMurderWeaponsxX, fais pas le malin, les Grandes Demeures savent aussi bien faire la paix que la guerre ! #LouisXIVpaixdenimègue

XxMurderWeaponsxX : Tu parles vraiment de Louis XIV comme d’un exemple de paix ?!

DarkDemeuréedu27 : Recommence pas avec ça, ou là je fais débarquer tous mes sbires pour t’embrocher. Alright, car il a su mettre plus en avant ses paix que ses guerres dans l’art du XVIIe, ce qui est beaucoup plus fondamental que la réalité. #messagepolitique

Anthropo4everlovr : PTDR on te rappelle où il a trouvé l’argent pour faire la guerre ? DANS SON PROPRE MOBILIER D’ARGENT HAHAHA les Grandes Demeures s’autodétruisent.

DarkDemeuréedu27 : La valeur du sacrifice ma chère. TOUTE LA NOBLESSE EST LÀ !

XxMurderWeaponsxX : M’en fous. On a un Renault FT tout frais au musée de l’Armée, ça sera parfait pour rouler sur vos champs minables.

DarkDemeuréedu27 : Les Anthropos, vous parlez de marquages culturels ? Pour faire les zozos devant un feu de camp avec des cris gutturaux et des jupes de feuilles tressées ridicules ? Non merci, restez où vous êtes.

Anthropo4everlovr : Des Fêtes de l’Ours stp*.

XxMurderWeaponsxX : Sans bons militaires, personne n’aurait rien fait DU TOUT ! Il se serait juste fait ratiboiser, cet étron que l’on appelle Versailles.

Anthropo4everlovr : Tu veux parler de ce joli marécage ?

DarkDemeuréedu27 : Il a pas eu besoin de ses armées pour s’imposer avec son VERSAILLES qui lui a essaimé dans toute l’Europe ! #sanssouci #würtzburg #stupingi #castlehoward et j’en passe.
Contrairement à vous, on sait faire émerger de la laideur des terres les plus belles choses ! Donc qu’importe que Versailles et Chambord soient sur des terres marécageuses, on a eu les plus brillantes idées du siècle pour les assainir et faire émerger de nouvelles merveilles. Contrairement à vos cabanes en bois et vos tentes en tissu qui prennent l’eau.

XxMurderWeaponsxX : Si tu avais lu tous les articles du LB, tu saurais qu’eux seuls connaissent la vraie vie ! Avec peu de propriété, et pas de P****** DE CHAMPS DE BLÉ DE M****. #heureuxdansmatente

Memelord :  invoque le Elizabeth’s power

giphy

DarkDemeuréedu27 : Tu parles de quoi là avec ta société d’abondance ? Quel rapport avec mon Versailles et mon Chambord ? You’re out babe.
Restes-y dans ta tente, nous on te fera coucou depuis la fenêtre, bien emmitouflées dans nos fourrures près de la cheminée. 🙂

Memelord : 

tenor

DarkDemeuréedu27 : <3 you darling.

XxMurderWeaponsxX : Tu attaques la manière de vivre des Anthropos, je réponds pour eux !

DarkDemeuréedu27 : Il semblerait qu’ils aient déserté, et que tu sois seul et abandonné, quand même.

XxMurderWeaponsxX : NOOOOON, ils ont laissé la PAM seule :’(. M’en fous, j’vous prends tous !

DarkDemeuréedu27 : Avec quoi ? Tes deux petits bras et ton épée de bois ? Laisse-moi rire, j’appelle la garde pour te donner une bonne leçon.

Warrior : 

Tacuinum Sanitatis BNF Nouvelle Acquisition Latine 1673
On peut régler ça comme ça. Ça sera beaucoup plus intéressant.

XxMurderWeaponsxX : 

tenor (2)

Memelord

tenor (1)

DarkDemeuréedu27 : Vous n’avez pas trop peur de vous battre en vrais hommes ? Vous me décevez.

Warrior : Ok, faisons comme ça alors.

tenor (4)

DarkDemeuréedu27 : Et ben… avec des bras cassés comme vous, on va pas aller loin. Pas la peine de sonner le tocsin pour si peu…

XxMurderWeaponsxX : Okay, tu m’as cherché. Moi et ta garde, octogone sans règles ! Choisissez votre champion. La PAM choisira le sien.

DarkDemeuréedu27 : Il faut que je me concerte avec les vrais sangs bleus de ce groupe d’amour et d’eau fraîche, mais oui, tu l’auras notre champion. Vous allez déguster !

MicDropDu13 : 

tenor (3)

XxMurderWeaponsxX : Tu parles ! On donnera au vôtre la meilleure épée des Royal Armouries pour qu’il ait une chance contre notre champion 😉
Méthode combat dans un trou, à la Watts, hein Warrior ?

DarkDemeuréedu27 : Pas besoin de vos armes de pacotille ! Nous, on a le sabre du Premier Consul Bonaparte à la Malmaison, ça fera l’affaire.

Anthropo4everlovr : Désolée, je suis allée déguster des biscuits faits maison. Aka des trucs que vous ne savez pas faire vu que vous êtes incapables de faire quoi que ce soit de vos mains.

DarkDemeuréedu27 : Et si, ma chère ! Parle pour les PAM, nous, en Grandes Demeures, on a des royaumes à gérer et à administrer.

XxMurderWeaponsxX : Je crois que personne ne sait mieux se servir de ses mains que celui qui tue avec tous les jours !

Anthropo4everlovr : D’ailleurs, les GD, je me demandais : comment vous faites pour vous reproduire entre vous avec tout l’inceste relatif à la noblesse et à l’aristocratie ?

DarkDemeuréedu27 : C’est une question que l’on laisse aux Anthropos, car même si l’inceste règne, je te signale qu’on a toujours nos descendants sur les trônes européens. Ne vous en déplaise, ma chère.

Anthropo4everlovr : Car pendant que votre cousine est aussi votre femme et votre tante, nos cultures sont si diversifiées qu’on a même des termes différents pour désigner nos oncles et tantes maternel.le.s et paternel.le.s.

DarkDemeuréedu27 : Pas la peine de l’être soi-même. En Grandes Demeures, on préfère vous conquérir. C’est plus simple <3

Anthropo4everlovr : C’est vrai que quand on regarde la généalogie des rois d’Espagne, ça laisse rêveur. Humhum.

DarkDemeuréedu27 : Espagne, qui s’est associée avec de nombreux royaumes européens et surtout qui a été le premier empire colonial, alors svp on réfléchit avant de parler. Et pour des gens qui prônent la diversité culturelle, c’est moche de cracher sur un pays en particulier.

Anthropo4everlovr : C’est quoi cette vision européocentrée, là ? Franchement, c’est pas jojo l’abolition de la colonisation. Vous n’arrivez même pas à jouer franc jeu avec les empires en dehors de l’Europe.
La Chine. Le Japon. LES INCAS DU PÉROU.
Seriously, même l’empereur de Chine il vous regarde de haut (dans son jardin).

DarkDemeuréedu27 : En parlant de jardins, ce sont quand même nous qui lançons les modes botaniques.

Anthropo4everlovr : Ah oui, c’est vrai, ces sympathiques espaces qui, sans la connaissance des peuples autochtones du Nouveau Monde et la détermination des plus grands explorateurs, n’auraient jamais pu voir le jour. Vous nous devez TOUT !

DarkDemeuréedu27 : Mdr on a commencé à faire des jardins à la française bien avant que vous nous mondialisiez de produits exotiques.

Anthropo4everlovr : Petits joueurs ! En Mélanésie et plus précisément en Papouasie Nouvelle-Guinée, la tradition des jardins clos horticoles est plurimillénaire.

XxMurderWeaponsxX : Exactement ! Dès le début de l’Holocène, il y a 11 000 ans !

DarkDemeuréedu27 : Sauf qu’il n’y a aucune complexité ni volonté esthétique dans ces jardins, contrairement à nous, qui avons poussé les broderies dans leurs limites les plus complexes et réfléchies !

Anthropo4everlovr : C’est quoi ces JUGEMENTS DE VALEUR ? Bouuuuh.
D’ailleurs, je rappelle que même à l’intérieur de votre spé, vous n’êtes pas unis comme les cinq doigts de la main. Certaines savent regarder en avant (coucou à celle qui a choisi le meilleur cours d’historio du Master).

DarkDemeuréedu27 : Là, est-ce que tu es seulement sûre que ce n’est pas elle la Grande Demeure qui a infiltré votre cours de félonie et de cautèles ridicules ?

Anthropo4everlovr : J’crois pas non. Il suffit de voir son fidèle ouvrage de Bourdieu dans son sac <3

DarkDemeuréedu27 : C’est pour mieux protéger sa couverture d’espionne.

Anthropo4everlovr : Reste encore à savoir pour qui 😉

DarkDemeuréedu27 : Je crois qu’il est temps qu’elle t’explique pourquoi il y a des yeux brodés sur la robe d’Elizabeth Ière sur son portrait. Et là ton Bourdieu peut aller se faire voir.

Anthropo4everlovr : Sûrement parce que la petite brodeuse qui a fait tout ça est un génie, malgré sa condition sociale peu élevée <3

DarkDemeuréedu27 : Absolument pas. Parce que les yeux représentent tous les espions qu’elle a à sa solde. Il est temps que la nôtre révèle sa véritable nature ! mouhahaha

Anthropo4everlovr : C’est dommage pour vous, elle n’est pas là pour le confirmer.
C’est bien de déconsidérer également le travail de ces artisans sans lesquels jamais ces magnifiques costumes n’auraient pu voir le jour.

DarkDemeuréedu27 : On ne les déconsidère pas. Je t’explique uniquement le choix iconographique pour t’expliquer quel est son réel leitmotiv. Ne me fais pas dire ce que je n’ai pas dit !

Anthropo4everlovr : Quoi qu’il en soit, sans notre travail, pas de vêtement et vous vous retrouvez comme ces bonnes vieilles sculptures grecques.

DarkDemeuréedu27 : Nous, ça va. Surtout pour asseoir notre légitimité et se placer dans la lignée d’illustres prédécesseures. 😉

Anthropo4everlovr : Sinon, c’est bien de parler de tous ces détails. Mais t’as déjà vu un roi de France mettre les pieds en Océanie ?

DarkDemeuréedu27 : Non, mais nos explorateurs envoyés par nos rois pour faire des relevés botaniques et de vos coutumes, oui.

Anthropo4everlovr : AH, tu veux parler de nous, les anthropos ? Mungo Park. Dès le XVIIIe. Puis tous les autres anthropologues.

XxMurderWeaponsxX : Laissez-moi prendre la sainte b*** en bois océanienne de la spé anthropo, elle va voir s’il y a une volonté esthétique dans le massacre des têtes couronnées que je vais perpétrer.

Anthropo4everlovr : Carrément, GO !

DarkDemeuréedu27 : Oui oui, vous savez, vous les anthropos, qui grâce au mécénat royal avez pu mettre vos pieds sur des terres lointaines ! Sans nous, pas d’expéditions scientifiques maritimes.

Anthropo4everlovr : C’est vrai que la cour de France a si bien accueilli Maurice Beniowski…

DarkDemeuréedu27 : En même temps, il a trahi tout le monde en s’auto-proclamant roi de Madagascar sans aucun sang royal dans les veines. Nul respect pour lui. AUCUN.

XxMurderWeaponsxX : Il était noble, c’est déjà bien assez !
Lui, au moins, était un vrai brave. Il ne s’est pas juste assis sur un vieux trône poussiéreux !

Anthropo4everlovr : Sans la révolte populaire au Kamtchatka, rien de tout cela ne serait arrivé… Et oui, il a connu le plus bas des bas. ET LA GUERRE EN POLOGNE.

XxMurderWeaponsxX : Aka bae.
Au fait, n’as-tu pas honte de prendre ainsi des exemples issus de la Perfide Albion ?!

DarkDemeuréedu27 : : Je tiens à préciser que JAMAIS je n’ai choisi le thème de mon CO, on me l’a imposé, OKAY ? J’en souffre tous les jours.

Anthropo4everlovr : Raison de plus pour ne pas choisir votre spécialité…
Pourquoi souffrir ainsi alors qu’il y a tellement de belles choses à découvrir ailleurs ?

DarkDemeuréedu27 : Quand j’ai signé, c’était la Renaissance française. Je ne savais rien de l’après. Mon devoir m’appelle, je vais devoir quitter ce champ de bataille. Si quelqu’un veut prendre le relai, faites-place, la guerre continue ! Sinon je reviendrai pour un second round, et ça va saigner, croyez-moi !
Oh wait, better idea. Je vous laisse vous entretuer entre PAM et Anthropo, comme ça, place nette aux VRAIS. Mouhahaha

Anthropo4everlovr : Dommage, au moins, en Anthropo, tu sais vers quoi tu te diriges (PCI my love <3) Et c’est sous-estimer notre intelligence. Jamais nous ne nous abaisserions à rompre une alliance si efficace…

DarkDemeuréedu27 : Vous êtes surtout trop faibles pour nous affronter seuls.

XxMurderWeaponsxX : Jamais je ne les trahirai ! Ils se battent avec des p****** de b**** en bois. Ce sont des génies.

Anthropo4everlovr : PAR LE POUVOIR DU LINGA DE FEU, TRANSFORMATION !

DarkDemeuréedu27 : Tellement intelligent ce concours de b****, c’est vrai. Bienvenue au collège.

XxMurderWeaponsxX : L’armée défaite est celle qui quitte le champ de bataille et laisse ce dernier à son ennemi. VICTOIRE !

Germaine8z : J’ai laissé Anthropo4everlovr mener ce débat car elle nous défend parfaitement. Et je vous rejoins en tous points ! JAMAIS nous ne quitterons le champ de bataille. Je propose une trêve et une reprise des hostilités en temps voulu, quand la guerre sera à nouveau nécessaire.

Memelord : Je me retire de ce débat, terrassée par la nécessité de faire une fiche de lecture sur un château qui n’existe plus.

DarkDemeuréedu27 : Bref : FIESTA, LES ANTHROPAM !
See you next time… to DEATH.

VR SEX : article putaclic

90819848_3539220082809051_420605631901204480_n

ATTENTION : cet article est à visée humoristique et informative. L’auteur ne se base que sur ce qu’il a pu glâner sur le net (si, si, on vous jure), et la rédaction décline toute responsabilité quant aux virus que vos appareils électroniques pourraient récolter si la curiosité vous poussait à essayer les méthodes qui suivent, certainement fabuleuses, je sais pas, je dis ça comme ça. Bisous. 

De tous temps, l’Humain a développé de nouvelles technologies pour, à défaut de survivre, vivre, et ce de la manière la plus confortable possible. Et de tous temps, un.e autre Humain.e a repris cette technologie juste après pour l’appliquer aux joies de la chair. 

A cet instant précis, utilisant le super site louvrboite.fr pour parler érotisme et graveleuseries, je me sens un peu comme l’autre Humain. Lançons-nous donc gaiement dans la découverte du coït virtuel. 

 

VR SEX : quézako ? 

Selon Wikipédia (recherches faites en fenêtre de navigation privée, évidemment), le VR Sex ou Virtual Reality Sex est “une technologie qui permet à l’utilisateur de recevoir des sensations tactiles d’autres participants ou de personnages de fiction par l’usage de sex-toys contrôlés par ordinateur”. 

En règle générale, ces dispositifs se composent donc d’un casque de réalité virtuelle (de plus ou moins bonne qualité), et d’un sex-toy, qui lui est relié. 

 

Si on pense dans un premier temps à l’utilisation du casque de réalité virtuelle dans le but de visionner des contenus pornographiques filmés selon le point de vue de l’un des deux (ou trois, ou quatres, ou plus) protagonistes, il existe (toujours selon Wikipédia, soyons clairs) un grand nombre d’autres dispositifs. Car il est bien connu que pour ce qui est des joyeusetés, l’autre Humain repousse les limites de l’inventivité. 

 

Il existe notamment the BKK CYBERSEX CUP : composé d’un casque et d’un dispositif masturbatoire pour pénis, il s’accompagne également d’une appli, qui permet à l’utilisateur de se créer une partenaire sexuelle “idéale” selon ses préférences physiques. Le dispositif masturbatoire est relié à l’application par Bluetooth. Par une série de capteurs à l’intérieur du masturbateur, l’ “action” est transmise à la partenaire virtuelle. Le casque en lui même n’est pas à proprement parler un casque de réalité virtuelle, puisqu’il accueille seulement le téléphone, sur lequel est lancée l’application dédiée, devant les yeux de l’utilisateur. L’application permet de “placer” sa cyber-partenaire dans n’importe quelle position et dans n’importe quel environnement, afin de créer une expérience sur mesure. 

 

Ce dispositif est somme toute assez sommaire dans le game de la cyber-galanterie. 

D’autres utilisent les principes de la technologie haptique (système tactilo-kinesthésique physique ou mécanique, éventuellement robotique qui peut notamment créer une communication entre un humain et une partie de son environnement, le cas échéant entre un opérateur et un environnement virtuel), notamment utilisée dans le domaine de la chirurgie et de la santé, de la pédagogie, ou encore du handicap (il existe des boussoles haptiques permettant aux personnes malvoyantes de se déplacer plus facilement). 

Sont par exemple commercialisés (SELON WIKIPEDIA, J’AI DIT) l’application Kissengers, qui permet d’échanger des baisers à distance, ou Teletong, son équivalent pour le french-kiss, en cours de développement à l’Université Keio de Tokyo. 

Votre aimable serviteur n’a cependant pas trouvé d’information quant à la possibilité de se refiler un rhume par ce biais. 

 

L’entreprise CamSoda a produit une application nommée Blowcast, qui, associée à deux appareils connectés, permet de donner des fellations à distance, préenregistrées par l’un.e des partenaires via une plateforme en ligne, dans un premier temps. Toutefois, il semblerait qu’une version “en direct” soit annoncée. 

 

Bien qu’il ne s’agisse que d’un nombre restreint d’exemples, l’utilisation de la technologie et le développement de dispositifs virtuels axés sur le plaisir en dit beaucoup sur nous-mêmes et sur la société dans laquelle nous évoluons. Ces dispositifs sont extrêmement binaires et phallocentrés, axés sur une vision unique de la sexualité, et, comme souvent, d’une manière très machiste, utilisant le personnage féminin comme simple objet de désir, uniquement fondé sur une apparence physique. 

La beauté du badinage, cependant, n’est-il pas la diversité des formes qu’il peut prendre, et l’unicité des individus, des vrais ?

 

Richard Jouir

PS: n’oubliez pas de sortir couverts, loin de vous l’envie de récolter des champignons ou des virus (informatiques, bien entendu).

Top 15 des Mèmes du Turfu !

Attaque sanitaire, tout le monde confiné chez soi, que faire ? Et si nous nous retrouvions pour rire à nouveau ? Le Louvr’Boîte respecte les consignes et vous propose un running gag virtuel ! Alors, prêts pour une autre dimension humoristique ? Téléportation, Scotty !

 

1. Avouez que vous avez encore cette fameuse couverture du Gala de l’an passé caché sous votre oreiller chaque soir !

 

DOLLY PARTON CHALLENGE

 

2. Bon du coup, avec le confinement c’est plus trop possible… Vous allez devoir essayer de capter quelque chose depuis la fenêtre de votre 9m2 parisien !

 

Neurchi d_informatique(2)

 

3.  Du coup, on se divertit comme on peut chez soi pour faire passer le temps…

 

Guil

 

4. Mais bon… faut pas déconner… Faut quand même bosser pour l’EDL… Ah mais nan, en fait à quoi bon se décarcasser, c’est vrai…

 

3t7mg0

 

5. Du coup, on va essayer de régler les problèmes en suspend… Le suivi de nos calculs de bourses par exemple. C’est parti !

 

Neurchi d_informatique(1)

 

6. Régler les deux-trois petits mails administratifs, mais… P***** !!!!

 

Compte Twitter de PoPoésie

 

7. Bon, du coup retour à la case départ « j’essaie de travailler par moi-même mes examens en récupérant les cours de l’an passé »… Enfin si on y arrive à temps !

 

Meme Qc

 

8. Ou si on en meurt pas avant comme certains autrefois, avec les temps qui courent, sait-on jamais…

 

Mêmes d_antiquisants

 

9. Quand ça veut pas, ça veut pas… Retour à la procrastination… Et si on en profitait pour anticiper le Gala et préparer les premiers essayages ?

 

Classical Art Memes

 

10. Faire du tri dans son ordinateur pour libérer un peu de place pour les prochains cours… qui n’auront jamais lieu !

 

Neurchi de Mission Cléopâtre

 

11. Faire du tri dans son téléphone bien évidemment !

 

Neurchi d_Antiquité

 

12. On essaie de trouver toutes les techniques possibles pour ne pas céder à la panique aussi… ça marche pas des masses, on avoue !

 

Neurchi de Shrek

 

13. Puis faut gérer la pénurie des supermarchés car les gens n’ont aucun civisme et on se retrouve au pain et à l’eau. Dédicace à nos générations médiévales trop oubliées.

 

Neurchi d_informatique

 

14. Et puis on finit par surfer sur le net en se prenant pour le virus à sélectionner ses propres cibles… Quitte à relancer de vieux débats !

 

Memes au beurre salé

 

15. Mais bon gardons espoir ! Gardons espoir ! Heureusement que le virtuel est là pour rester connectés à ceux qui nous sont chers et surtout à votre Louvr’Boîte chéri ! Coeur sur vous et prenez soin de vous ! <3

Respectful Memes_

 

Le Louvr’Boîte tient à remercier ses fidèles sources cyborgs infiltrées dans le présent :

  • Classical Art Memes
  • Jeanne S.
  • Laureen G.-D.
  • Meme Qc
  • Mèmes au beurre salé
  • Mèmes d’antiquisants
  • Neurchi d’Antiquité
  • Neurchi d’informatique
  • Neurchi de HdF 2.0
  • Neurchi de Shrek
  • PoPoésie (sur Twitter)
  • Respectful Memes

 

 

 

 

Top 15 des mèmes Rêves V.S Réalité

Ah les mèmes… Comment ne pas les remercier de nous offrir une bouffée d’humour dans le quotidien trop lourd de la réalité ? Attention parfois aux grands rêves, certains s’y sont brûlés les ailes au soleil du rire !

 

1. Il est parfois bien dur de se rendre compte qu’on nous a menti pendant toute notre scolarité et ce n’est pourtant pas faute d’avoir rêvé  !

Neurchi de memes mythologiques(2)

2. Certains rêves arrivent bien quant à eux à traverser les siècles pour continuer d’être une réalité.

Mêmes décentralisés(1)

3. Mais certaines réalités en ont quand même surpris plus d’un !

Neurchi de memes mythologiques

4. D’autres nous ont toujours caché ce qui s’est réellement passé… C’ÉTAIT DONC ÇA !

Neurchi de memes mythologiques(1)

5. L’Histoire a bien montré que certains rêves doivent encore rester inatteignables car le pastiche du réel est… voilà. No comment en fait.

Classical Studies Memes for Hellenistic Teens

6. Et parfois la réalité se dissimule bien !

Neurchi d_Antiquité

7. Pas qu’en Histoire en fait. En géographie aussi.

Memes au beurre salé

8. Et effectivement la géographie joue pour beaucoup dans les visions du réel.

Memes décentralisés

9. Attentes pas toujours réalisées d’ailleurs !

Mêmes décentralisés

10. Dans notre tête aussi, on s’ambiance au point de se couper de la réalité !

Classical studies memes for Hellenistic Teens(1)

11. Tout cela ne nous empêche pas de songer avec douceur à des rêves concrets dans notre propre existence estudiantine, avec quelques grosses déceptions hélas !

Clémence Pinquier (M1)

12. En revenant le soir, après de longues journées de cours, on rêve aussi à de meilleurs lendemains parisiens pour son chez soi ! L’utopie est au moins gratuite au mètre carré !

Mêmes artistiquement bordiquement désorganisés

13. Pour changer le réel de notre quotidien, même certains clubs du BDE connaissent des désillusions rêves / réalité. Bisous Mens Sana !

Neurchi de paradoxes(1)

 

14. Heureusement, certaines confrontations rêves/réalité nous font bien rire ! Bisous la RATP !

Neurchi de paradoxes

15. La petite conclusion : la rédaction ne pense pas qu’il y ait de bonnes ou de mausaises réalités.

Raphaël Vaubourdolle

 

Le Louvr’Boîte tient à remercier ses fidèles sources de mèmes aussi réellement drôles les unes que les autres :

  • Raphaël Vaubourdolle
  • Clémence P. en Master 1
  • Neurchi de paradoxes
  • Neurchi de memes mythologiques
  • Neurchi d’Antiquité
  • Mèmes décentralisés
  • Mèmes au beurre salé
  • Mèmes artistiquement bordéliquement désorganisés
  • Classical Studies Memes for Hellenistic Teens