Tarte Saley de l’étey

B.F.M. is. Back ! Comment vous laisser tomber alors que pour une fois il fait beau en été ?! Ce serait un sacrilège.
Mais bon, comme vous devez tous avoir beaucoup plus accès aux ustensiles permettant de chauffer la nourriture (comme, au hasard, un micro onde…), je change un peu la recette (c’est le cas de le dire) pour vous proposer des plats faits maison qui changent de la tomate-mozza-basilic (même s’il n’y a que ça de vrai).
Et comme je n’ai aucune limite d’impression, je vais enfin pouvoir m’adonner à une non-passion : le foodporn.
Cher tout le monde : la recette.

Temps de préparation :

  • sans les photos : 30 mn + 30 mn de cuisson (180°: penser à préchauffer)
  • avec les photos : 1h30

Ingrédients :

  • une pâte à tarte feuilletée (toute faite ou maison. Perso je ne me suis pas compliquée la tâche)
  • des courgettes (longue ou ronde, ce n’est pas la forme qui compte…)
  • de la moutarde à l’ancienne
  • du chèvre frais à tartiner (je précise car il existe des bûches de chèvre frais mais ce sera moins pratique)
  • du jambon
  • du parmesan
  • de la mozzarella
  • de l’huile d’olive
  • du sel
  • des herbes aromatiques de votre choix.
Tu les vois mes gros ingrédients?

Tu les vois mes gros ingrédients ?

Je commence par préparer la sauce qui servira au fond de pâte. Pour ce faire, je mélange la moutarde à l’ancienne et le fromage de chèvre frais. D’où le fait que le chèvre en bûche n’est pas optimal. Eh oui.
20150712_200706-2

Bien sûr il faut bien mélanger pour obtenir une mixture uniforme. Ne pas hésiter à avoir la main lourde : plus il y a de sauce, plus c’est gourmang.

Puis, je prépare le fond de tarte. Considérant que j’ai acheté la pâte, je la réadapte à la forme du moule en rabattant les chutes vers l’intérieur et en appuyant bien pour l’affiner au maximum.

20150712_201404-2

Tape dans le fond (de tarte) j’suis pas ta mère !

J’étale la sauce sur la pâte toujours dans cette recherche d’uniformité.

20150712_201622-2

Cuisine : art de se réjouir de voir des points noirs

Tip gourmang : mettre de la sauce sur les rebords permet d’avoir une croûte plus goûteuse.
Une fois fait, je m’attelle à la coupe des courgettes. Considérant que j’ai pris des courgettes rondes, je les ai coupées en demi-lune. Si vous êtes plus tradi, les rondelles c’est bien aussi.
20150712_201900-2

tarte saley

On ajoute au vert des courgettes le rose du jambon, le blanc de la mozzarella et l’huile de l’olive.
tarte saley

20150712_203152-2

20150712_202842-2

Vous prendrez bien un peu de légumes avec votre gras…

On entre dans les étapes ultimes, ce qui inclut forcément du parmesan (c’est sublime, je fais des rimes). J’ai utilisé un morceau et une râpe, parce que j’aime bien me la péter, mais les paquets de râpé ça fonctionne aussi.
20150712_203231-2

20150712_203419-2

Tant qu’on y est, on peut ajouter des herbes, du sel (mollo hein, le parmesan assure déjà une partie de la fonction) et de l’huile (oui encore).

tarte saley

Voilà ce que ça donne.
tarte saley

tarte saley

Après cette belle étape de confection, on met la 8e merveille au four préchauffé à 180°C (je ne connais pas les thermostats. #vieuxfour) pendant 30 mn.
tarte saley
Et. On. Bouffe.

tarte saley

C’est croquant, c’est fondant, je le mets dans mon restaurant !

Sur cette magnifique assiette shaby, je vous souhaite un bon’ appétit bieng sûreuh.

Gaumar, fidèle chroniqueuse food

Margaux Ruaud

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *